Google déploie officiellement l’Index Mobile First : quels changements à prévoir ?

Après un an et demi de tests, Google a officiellement annoncé le déploiement de l’Index Mobile First. Certains webmasters commencent à recevoir des notifications via la Search Console indiquant que leur site est désormais soumis à ce nouvel index. A quoi faut-il s’attendre ? Quelles sont les clés pour tirer parti de ce nouvel index ? GDA vous explique tout dans ce nouvel article.

 

L’Index Mobile First : un choix répondant à de nouveaux usages


Rappelons ce qui a motivé Google à faire ce choix : les internautes sont de plus en plus nombreux à utiliser leur smartphone pour effectuer des recherches sur le moteur. Cette tendance a pris davantage d’ampleur lorsque Google a constaté que la majorité des internautes sont désormais des mobinautes.

Google a donc réagi en modifiant sa méthode d’indexation : si, auparavant, le moteur de recherche regardait d’abord la version desktop d’un site pour l’indexer et le proposer aux internautes, c’est la version mobile qui prime aujourd’hui. Le site mobile est alors considéré comme un standard, une façon pour Google de se calquer sur les habitudes de navigation des internautes.

Quelles conséquences pour le référencement naturel ?


seo


Même si l’annonce est officielle depuis le 26 mars, le déploiement de ce nouvel index se fait progressivement et n’a pas encore touché tous les sites web français. Google souhaite en effet ne pas bousculer les résultats de recherche trop brusquement et conserver une bonne expérience de navigation.

Comme son nom l’indique, l’Index Mobile First va favoriser les sites dont le format est adapté à un affichage sur mobile.

Les sites responsive design, disposant d’une version mobile (m.monsite.fr, monsite.fr/mobile/) ne devront donc pas rencontrer de difficultés. Toutefois, Google met en garde les webmasters en précisant que le texte affiché sur le site mobile sera prioritaire pour le référencement et devra donc être identique à celui affiché sur le site desktop.

En revanche, les sites qui ne sont pas adaptés aux mobiles nécessiteront une refonte en responsive design le plus vite possible pour éviter de perdre des positions : notre agence web à Lyon propose ce type de prestation en tenant compte des directives de Google !

 

Un déploiement qui s’inscrit en pleine zone de turbulence sur Google


Les dernières semaines ont été très mouvementées sur Google : deux mises à jour majeures de l’algorithme de positionnement, survenues pendant la semaine du 5 mars et le 17 avril, ont été confirmées par Google sans plus de précisions.

Danny Sullivan a simplement indiqué sur le compte Twitter de SearchLiaison (voir notre dernier article de blog à ce sujet) que ce type de mise à jour vise à équilibrer les positionnements en favorisant les pages qui étaient sous-récompensées, rappelant que les webmasters doivent se concentrer sur la production de contenu de qualité.

Ces mises à jour ont impacté de nombreux sites web qui ont vu leurs positions osciller bien plus que d’habitude. Le SEMrush Sensor montre bien des pics de volatilité des résultats de recherche pendant les périodes de mise à jour. Aujourd’hui, l’indicateur est revenu à un résultat habituel, soit 3/10.

Si votre site a subi de gros changements dans ses positions, attendez quelques jours lorsque celles-ci seront plus stables afin d’auditer les possibles causes de ces baisses, ou faites appel à nos experts SEO !