Index Mobile First de Google : quels changements à prévoir ?

Index Mobile-First Google Le 4 novembre 2016, Google a annoncé sur son blog dédié aux Webmasters qu’un index mobile-first était en cours d’expérimentation. Depuis, plusieurs annonces et articles ont plus ou moins éclairci sa date de sortie : qu’en est-il aujourd’hui ? Quels changements sont à prévoir pour les sites internet ?

 

Quand l’index mobile-first sera-t-il déployé ?

Nous n’avons pas pour l’instant de date officielle pour le lancement de l’index mobile-first. Cependant, lors de la Conférence Next10x qui s’est déroulée à Boston le 5 avril, Gary Illyes a déclaré que les équipes Google espèrent lancer l’index mobile avant la fin de l’année 2017, mais cela semble peu probable selon lui. Il faudrait donc s’attendre à un lancement en début d’année 2018, nous sommes alors loin des estimations de novembre qui pensaient voir naître cet index à la fin du premier trimestre 2017. Ce délai laisse aux webmasters le temps de se préparer – malgré le manque de précisions de la part de Google.

 

Concrètement, qu’est-ce que l’index mobile-first va changer ?

index mobile first
« Don’t freak out ! »
 

Gary Illyes à la conférence SMX West à San Jose - source : SearchEngineLand

 

C’est ce qu’a annoncé Gary Illyes lors d’une autre conférence le 22 mars. Pourtant, d’après ce qu’on sait de cette nouvelle façon d’indexer, des changements importants peuvent être à prévoir. Zoom sur le fonctionnement de l’index mobile-first.

L’idée d’un index mobile-first est née du constat que depuis 2015, plus de la moitié des recherches sur Google sont effectuées depuis un mobile. Chez Mountain View, la décision a donc été prise d’indexer les résultats de recherche en correspondant à la majorité de ses utilisateurs, à savoir les mobinautes.

Ainsi, le contenu de la version mobile d’un site sera celui qui sera étudié pour indexer ce site sur mobile et PC. Les sites en responsive design ne devraient alors pas avoir de souci à se faire, le contenu étant strictement le même. En revanche, les sites ayant une version mobile avec un contenu qui diffère de la version PC devraient s’inquiéter. En d’autres termes, si une page A sur mobile a moins de contenu que la version PC de de la page A, Google verra uniquement la version mobile de la page - et donc celle avec moins de contenu. Pour vérifier l’affichage de son site sur version mobile, des outils comme Resizer ou "Explorer comme Google" dans la Search Console peuvent s’avérer utiles.

 

Qu’en est-il des sites n’ayant pas de version mobile ?

Selon Google, la version PC sera crawlée si un site n’a pas de version mobile. Cependant, Google insiste sur le fait qu’un site mobile est important dans le cas où l’on souhaite être bien positionné sur PC et sur mobile : dans ce cas là, le mieux est de faire appel à une agence web pour rendre votre site adapté aux mobiles.

 

Quels signaux de positionnement seront utilisés pour l’index mobile-first ?

Pour se préparer à ce nouvel index, il faudra s’assurer que quelques signaux de positionnement soient bien mis en place : le balisage Hn, les titres ou encore le Page Speed (qui devrait également avoir une nouvelle version pour être un critère de pertinence de ce nouvel index).

 

Ce changement aura-t-il un vrai impact sur le positionnement des résultats de recherche ?

Enfin, d’après Gary Illyes et Paul Haahr, cet index n’aura pas de gros impact sur les positionnements. Google tient en effet à minimiser les changements de position afin de conserver des résultats de recherche pertinents, comme jusqu’à présent.

Ceci dit, pourquoi en faire une telle annonce si les positions ne changent que très peu au final ? Affaire à suivre…