SEO

Comment créer sa liste de mots-clés ?

Temps de lecture : ~6'

La définition d’une liste de mots-clés est une étape indispensable dans une stratégie SEO. Mais cette étape ne plaît pas à tout le monde, car elle peut paraître longue et fastidieuse. Et pourtant, établir une liste de mots-clés est une étape très intéressante et vous permet de définir votre positionnement par rapport à vos concurrents sur Google.

Dans cet article, nous allons vous montrer comment faire une recherche sémantique avec des outils, certains payants, d’autres disponibles gratuitement ou abordables pour une petite entreprise. Suivez ces quelques conseils et votre audit sémantique sera aussi rapide qu’efficace !

Pourquoi les mots-clés sont-ils importants dans une stratégie SEO ?

Les mots-clés sont le lien entre ce que les gens recherchent sur internet et votre contenu. En retrouvant dans votre contenu des mots-clés spécifiques à votre secteur, vos biens ou vos services, les robots (ou crawler) de Google pourront facilement identifier ce dont vous parlez et le proposer aux internautes qui recherchent un mot-clé connexe aux vôtres.

En fin de compte, les mots-clés que vous travaillerez détermineront le type de trafic que vous obtiendrez par la suite. Ils doivent donc être pertinents par rapport à ce que recherchent vos cibles et à votre produit et/ou service.

Le but d’un bon SEO n’est pas d’attirer tous les utilisateurs vers votre site, son but, c’est d’attirer seulement VOTRE cible.

Prenons l’exemple d’un concessionnaire de voitures. Est-ce qu’il serait intéressant pour lui d’attirer une cible qui se préoccupe de l’écologie, zéro déchet, et préfère les énergies vertes ? Pas forcément. Créer du contenu à destination de ce type de cible lui ferait perdre du temps et de l’argent.

C’est pour cela qu’il est important de connaître parfaitement sa cible et de définir des mots-clés en fonction de ses recherches, ses envies ou encore ses habitudes. Par conséquent, plus les mots-clés sont sélectionnés avec précision, plus votre site générera du trafic et des conversions qualifiés.

Maintenant, la question est : comment réaliser un audit sémantique efficace et pertinent ?

La recherche de mots-clés est-elle encore pertinente aujourd’hui ?

Même si vous utilisez toujours des techniques SEO de 2006, la recherche de mots-clés est encore et toujours pertinente. Peut-être même encore plus aujourd’hui avec la prise en compte de l’intention utilisateur.

Dans le passé, l’un des objectifs de cette recherche était de bourrer de mots-clés les contenus des pages internet et de pousser artificiellement ses pages en haut des résultats de recherche. La qualité était souvent considérée comme secondaire par rapport à la densité.

Ce genre d’approche ne fonctionne plus depuis un moment, et peut même être pénalisé par Google.

Comment réaliser un audit sémantique ?

Comprendre les différentes typologies de mots-clés

Les mots-clés génériques et les mots-clés de longue traîne

Les mots-clés de longues traînes sont des mots-clés bien spécifiques. Ils contiennent plus de 3 mots et correspondent à des expressions moins populaires et moins recherchées par les internautes. Cependant, les mots-clés de longue traine peuvent représenter jusqu’à 80% du trafic et sont en plus, plus simples à positionner en première page.

Les mots-clés génériques sont tout le contraire des précédents. Composés d’un ou deux mots, ils sont très concurrentiels et ont un très gros volume de recherche.

Prenons un exemple concret :

Votre entreprise vend des vélos électriques. Des mots-clés de longue traîne pourraient être « vélos électriques pliants pas chers » ou « vélos électriques femme occasion ». Pour les mots-clés génériques, vous l’aurez compris, cela pourrait être « vélos électriques ».

Définir les intérêts de votre cible

Dans un audit sémantique, il ne suffit pas de sélectionner les meilleurs mots-clés en termes de volume de recherche et de taux de compétition pour avoir la meilleure stratégie.

Pour tirer le meilleur parti des mots-clés, que ce soit pour le SEO, le content marketing ou le SEA, il faut penser à l’intention de recherche de l’utilisateur. Lorsque vous comprendrez ce qu’est l’intention de recherche, vous serez capable de mettre en place une véritable stratégie webmarketing et de fournir à vos cibles exactement ce dont elles ont besoin.

Bon à savoir : 

Qu’est-ce que l’intention de recherche ?

Prenons un exemple concret. Si vous recherchez « Titanic », le moteur de recherche prendra en compte les autres mots que vous avez tapés autour de ce dernier (ou ceux que vous avez déjà recherchés) pour savoir si vous faites des recherches sur le navire ou sur le film.

Pour connaître l’intention de recherche autour d’un de vos mots-clés, vous pouvez utiliser la saisie semi-automatique que propose Google. Regardez les résultats qui apparaissent après votre mot-clé, et créez du contenu autour des questions que se posent vos cibles.

Un autre indicateur pour connaître l’intention de recherche derrière un mot-clé, c’est la page de recherche. Par exemple, tapez « avocat » et regardez ce qui ressort. Si la plupart des résultats qui ressortent sont à propos du métier et non du fruit, vous êtes à peu près sûr que les personnes qui recherchent « avocat » sur Google, recherchent un avocat (ou un cabinet d’avocat).

Besoin d'un audit sémantique ?

Premiers pas avec la recherche de mots-clés

Comme vous pouvez le voir, les mots-clés ont beaucoup à faire pour répondre à la fois à vos objectifs et à ceux des utilisateurs. Comment trouver des mots-clés et expressions que vous pouvez utiliser sur votre site ?

La première étape est simple : un brainstorming.

Si vous connaissez bien votre secteur, vous aurez déjà une bonne idée du type d’information que les gens recherchent. Si ce n’est pas le cas, commencez par imaginer ce que vous pourriez taper dans la barre de recherche et utilisez ceci comme point de départ.

Si vous avez déjà relié la Search Console ou Analytics à votre site, vous pouvez avoir accès à la liste des mots-clés qu’ont recherchés les utilisateurs pour tomber sur votre site. 

Enfin, d’autres espaces comme les commentaires sous votre blog, les hashtags sur les réseaux sociaux ou les questions posées dans les forums peuvent également vous indiquer ce que recherchent vos cibles.

Utiliser les bons outils

De nombreux outils répertoriés ci-dessous peuvent vous aider à analyser les mots-clés pertinents à travailler sur votre site. Ces outils peuvent donner plusieurs indicateurs comme le volume de recherche par mois, le niveau de compétition, la position de votre site ou de celle de vos concurrents, la valeur des mots-clés… et biens d’autres indicateurs de performances.

Il existe des dizaines d’outils pour vous aider à réaliser un audit sémantique viable, voici quelques-uns de nos favoris :

  • Ahrefs : Outil assez complet pour la recherche de mots-clés, de backlink, de contenus… Ahrefs est un outil payant qui propose une version gratuite, mais cette dernière est assez légère.
  • SEMrush : Comme Ahrefs, SEMrush est un outil complet qui permet d’auditer votre site et connaître ses performances au niveau SEO.
  • AnswerThePublic : Cet outil décompose ses résultats par type de question, ce qui le rend parfait pour déterminer des sujets à traiter sur votre site. Découvrez notre guide complet sur AnswerThePublic.

Il existe également d’autres outils gratuits ou proposant une version gratuite pour vous aider dans votre référencement naturel :

Nettoyer la liste de mots-clés

Une fois que vous aurez pu tirer tout ce que vous pouvez des outils vus plus haut, il va falloir déterminer quels mots-clés seront à utiliser dans votre contenu.

Vous recherchez des mots-clés pour des campagnes Google Ads ?

Suivant votre budget, vous devrez faire le choix de mots-clés plus ou moins couteux. Dans le cas d’un budget serré, misez sur des mots-clés de longue traine ou connexes afin d’optimiser au mieux votre budget et vos conversions.

Si vous souhaitez améliorer votre référencement naturel ou le content marketing, regardez la difficulté de positionnement de vos mots-clés et le volume de recherche. Il existe certains mots-clés que même vos concurrents ne travaillent pas alors que votre cible les recherche.

Où utiliser les mots-clés dans votre contenu ?

Une fois que vous avez votre liste finale de mots-clés, vous allez pouvoir les utiliser dans votre contenu.

Aujourd’hui, il n’est plus du tout question de bourrage de mots-clés, aussi faut-il savoir utiliser les mots-clés au bon endroit :

  • Le title de la page. Le title d’une page est le lien cliquable que vous voyez dans les résultats de recherche. Il permet à Google d’avoir un premier indicateur sur ce dont vous allez parler.
  • Le titre, ou H1, de votre page. Il est important de retrouver votre mot-clé principal dans le titre principal de votre page.
  • La méta description. Si vous n'utilisez pas d'outils de référencement, la metadescription se générera automatiquement en prenant les 160 premiers caractères de votre contenu. Cette dernière n’agit pas directement sur votre contenu, mais peut augmenter le taux de clic, qui lui, est un bon indicateur pour Google.
  • Réseaux sociaux. Si vous partagez du contenu sur vos réseaux, vous pouvez utiliser des mots-clés dans votre post ou dans les hashtags pour aider les internautes à vous trouver.

Pour finir, n’oubliez pas d’ajouter vos mots-clés principaux et secondaires dans tout votre contenu. Évitez le bourrage de mots clés, c'est considéré comme une stratégie de référencement black hat et Google peut vous sanctionner pour ça.

Gardez votre mot-clé principal en tête, puis utilisez des variantes, pour écrire comme un être humain pour les êtres humains. N’écrivez jamais pour les robots, ça se voit et ce n’est jamais très agréable à lire. Une fois votre article terminé, revenez dessus pour voir si vous pouvez inclure des mots-clés sémantiques supplémentaires sans compromettre la lisibilité et l'efficacité du contenu.

Envie d'être alerté des nouveaux articles ?

Vous savez maintenant comment utiliser la recherche de mots-clés afin de choisir les bons termes pour Google et aider vos clients cibles à trouver votre contenu. N'oubliez pas d'effectuer de temps en temps un nouvel audit SEO pour détecter les éventuels nouveaux mots-clés ou ceux qui ont perdu de l’intérêt.

GDA

GDA

Site web
L’Eco-Conception, pour des sites web durables
SEO
Référencement naturel : connaître sa position réelle sur Google